Robert Planquette (1848-1903)

Robert Planquette (1848-1903)

Né à Paris le 31 mars 1848, issu d’une vieille famille normande, Robert Planquette abandonne bientôt ses études d’harmonie et de contrepoint pour s’adonner d’abord à la composition de mélodies et de chants militaires (“Le régiment de Sambre et Meuse“).

Doté d’une voix de ténor agréable, il interprète ses chansons dans les cafés-concerts en s’accompagnant lui-même au piano, notamment à l’Eldorado. C’est là qu’il fait représenter de petites saynètes musicales en 1 acte. Il remporte son premier succès avec Paille d’Avoine, opérette en 1 acte donnée aux Délassements Comiques.

Il n’a pas trente ans lorsque Cantin, le directeur des Folies-Dramatiques, lui propose de mettre en musique un livret de Clairville et Gabet dont l’argument s’inspire d’une vieille légende normande : Les Cloches de Corneville débutent leur carrière le 19 avril 1877. “Le public est un peu froid et la critique, elle, n’est pas tendre du tout. Elle parle de musiquettes… Mais le public s’enthousiasme et, à la fin de l’année, Les Cloches totalisent déjà 213 représentations… et cela dure encore, en 1998 !” [1].

Robert Planquette est définitivement lancé, mais il ne retrouvera pas tout de suite le succès des Cloches de Corneville. Citons toutefois Le Chevalier Gaston (1879) et surtout Les Voltigeurs de la 32e (1880) qui appartiennent à cette série d’opérettes cocardières que La Fille du Tambour-Major a inaugurée l’année précédente.

Rip, créé à Londres en 1882 et à Paris aux Folies-Dramatiques deux ans plus tard est une réelle réussite :“…Planquette a su réaliser la potion magique où se mêlent adroitement légèreté de touche, romantisme et panache, un peu de magie et de terreur mais aussi de la grâce mutine et de la tendresse mélancolique…”. [2]

Notre compositeur a d’ailleurs obtenu d’incontestables succès en Angleterre : celui des Cloches permit la création mondiale de Rip puis celle de Nell Gwynn (1884) qui devint La Princesse Colombine à Paris.

Une nouvelle date importante pour Planquette est la création de Surcouf [3] (1887) sur un livret de Chivot et Duru. Pour Guy Lafarge, cette partition peut être considérée comme la plus originale et la mieux réussie du compositeur.

Après Surcouf, on retiendra La Cocarde Tricolore (1892), Le Talisman (1893), Panurge (1896) et Mam’zelle Quat Sous (1897).

Le 28 juillet 1903, Planquette meurt des suites d’un refroidissement contracté en sortant d’une répétition des Cloches“Sans atteindre au génie d’Offenbach, sans posséder la verve étourdissante d’Hervé, moins fin, moins délicat que Lecocq, plus limité qu’Edmond Audran, Robert Planquette mérite cependant une place d’honneur parmi les maîtres de notre opérette nationale…” [4].

[1] Robert Pourvoyeur
[2] Robert Pourvoyeur, “Opérette” n°55
[3] Robert Pourvoyeur, “Opérette” n°72
[4] Guy Lafarge, “Opérette” n°55

 

— Références
Vous retrouverez Robert Planquette dans “Opérette” n° 55, 61, 96, 110 & 125. Si l’un de ces articles vous intéresse, vous pouvez le consulter en allant sur notre page “Anciens numéros”

— Œuvres lyriques
Fiches disponibles: Les Cloches de Corneville
Légende : opé = opérette, bm = bouffonnerie musicale, sc = scène, sc lyr = scène lyrique, oc = opéra-comique, , vo = version originale, vf = version française
Le chiffre indique le nombre d’actes.

 

Création Titre Auteurs Nature Lieu de la création
1872
12 oct
Méfie-toi de Pharaon Villemer (Gaston), Delormel (Lucien) bm 1 Paris, Eldorado
1874
12 mars
Paille d’avoine Lemonnier (Alphonse), Jaime-Rozale opé 1 Paris, Délassements-Comiques (Nouveautés)
1874
10 déc
Serment de madame Grégoire (Le) Péricaud (Louis), Delormel (Lucien) opé Paris, Eldorado
1874
[ou 1879]
Péage (Le) ? sc
[opé 1]
Paris, Délassements-Comiques (Bd du Temple) [ou Eldorado]
1875
24 avr
Zénith (le) Perreau (Ado.) sc lyr Paris, Eldorado
1875
1° août
Clé du sérail (La) [1] Mathieu (Eugène), Fuchs (J.) bm Paris, Alcazar
1875
1° août
Valet de coeur (Le) Péricaud (Louis), Villemer (Gaston), Delormel (Lucien) opé Paris, Eldorado
1876 Confession de Rosette (La) ? ? Paris, Th. de société
1876 On demande une femme de chambre Véron (Pierre) opé 1 Paris, Th. de société
1877
19 avr
Cloches de Corneville (Les) Clairville (Louis François) [Nicolaïe, dit], Gabet (Charles ) oc 3 Paris, Folies-Dramatiques (r. de Bondy)
1879
10 janv
Babel revue [2] Burani (Paul), Philippe (Edouard) rev 4 Paris, Athénée (Comique)
1879
3 mars
Chevalier Gaston (Le) Véron (Pierre) opé 1 Monte-Carlo
1880
7 janv
Voltigeurs de la 32° (Les) Gondinet (Edmond), Duval (Georges) oc 3 Paris, Renaissance
vo: Londres 1887 [The Old Guard]
1880
26 oct
Cantinière (La) Burani (Paul), Ribeyre (Félix) opé 3 Paris, Nouveautés
1880 Fiancé de Margot (Le) Bisson (Alexandre) opé 1 Paris (en privé)
1881
15 fév
Chevau-légers (Les) Péricaud (Louis), Delormel (Lucien) oc 1 Paris, Eldorado
1882
14 oct
Rip van Winkle, or A romance of Sleepy Hollow [=Rip] Meilhac (Henri), Gille (Philippe), Farnie (Henry Brougham) oc 3 Angleterre, Londres, Comedy
vf: Paris 1884
1884
7 fév
Nell Gwynne Farnie (Henry Brougham) oc 3 Angleterre, Londres, Avenue
vf: Paris 1886
[La Princesse Colombine]
1884
11 nov
Rip Meilhac (Henri), Gille (Philippe) oc 3 Paris, Folies-Dramatiques (r. de Bondy)
vo: Londres 1882
1885
28 nov
Crémaillère (La) Brasseur (Albert), Burani (Paul) opé Paris, Nouveautés
1886
7 déc
Princesse Colombine (La) Ordonneau (Maurice), André (Emile) oc 3 Paris, Nouveautés
vo: Londres 1884 [Nell Gwynne]
1887
6 oct
Surcouf Chivot (Henri), Duru (Alfred) oc 3 Paris, Folies-Dramatiques (r. de Bondy)
Londres 1889 [Paul Jones]
1887
26 oct
Old guard (The) Farnie (Henry Brougham) opé Angleterre, Londres
vf: Paris 1880
[Les voltigeurs de la 32°]
1890
5 juil
Capitaine Thérèse (Le) Bisson (Alexandre), Burnand (Francis Cowley) opé 3 Angleterre, Londres
Paris 1901
1892
12 fév
Cocarde Tricolore (La) Ordonneau (Maurice), Cogniard frères oc 3 Paris, Folies-Dramatiques (r. de Bondy)
1893
20 janv
Talisman (Le) Ennery (Adolphe d’), Burani (Paul) oc 3/5 Paris, Gaîté (r. D.Papin)
1895
17 sept
Vingt-huit jours de Champignolette (Les) ou Les étoiles de Paris Burani (Paul) ? Paris, République (Th. de la) (Alhambra)
1895
22 nov
Panurge Meilhac (Henri), Saint-Albin (Albert de) oc 3 Paris, Gaîté (r. D.Papin)
1896
9 avr
Leçon de danse (La) Mariquita sc 1 Paris, Gaîté (r. D.Papin)
1897
5 nov
Mam’zelle Quat’sous Mars (Antony), Desvallières (Maurice) opé 4 Paris, Gaîté (r. D.Papin)
1901
1° avr
Capitaine Thérèse (Le) Bisson (Alexandre) opé Paris, Gaîté (r. D.Papin)
vo: Londres 1890
1906
15 mai
Paradis de Mahomet (Le) [3] Blondeau (Henri ), Monréal (Hector) opé 1 Paris, Variétés

[1] avec Barbier (Frédéric)
[2] Varney (Louis) ou Planquette (Robert) (?)
[3] posthume, orchestrée par Louis Ganne

Dernière modification: 29/02/2024

Imprimer
Cookies
Nous utilisons des cookies. Vous pouvez configurer ou refuser les cookies dans votre navigateur. Vous pouvez aussi accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies ». Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique de confidentialité et des cookies.