Kathia Blas, soprano

Née à Carpentras, Kathia Blas est rapidement attirée par l’art lyrique et entre, à l’âge de 14 ans, à l’École Départementale de Musique du Vaucluse, au Thor. Tout d’abord dans la section adolescents de la classe de théâtre musical, puis de ux ans après en classe préparatoire de l’Atelier Lyrique et enfin, sur concours, elle est admise dans la section professionnelle. En 1988, elle est reçue avec dérogation, au concours d’entrée du CNIPAL de Marseille d’où elle sortira deux ans plus tard son diplôme en poche.

En 1991, elle entre pour un an dans les chœurs de l’Opéra de Lyon où elle se familiarise avec la scène ; elle commence à interpréter de petits rôles et obtient le premier prix d’opérette au concours de chant de Béziers.

Puis tout bascule très vite. Jacqueline Guy lui fait connaître Guy Grinda, directeur de l’Opéra de Toulon, qui lui confie le rôle de Gabrielle dans Quatre Jours à Paris ; son fils Jean-Louis l’engage au Grand Théâtre de Reims. C’est bien parti pour la jeune chanteuse que l’on retrouve sur diverses scènes : Rose-Marie (rôle-titre), Un de la Canebière, Valses de Vienne (Rési), La Chauve-Souris (Arlette), La Route Fleurie (Mimi), Nos folles années (Daisy), La Belle de Cadix, Phi-Phi, L’Auberge du Cheval Blanc (Sylvabelle), Princesse Czardas, Germaine des Cloches de Corneville, et aussi La Fille de Madame Angot, Les Saltimbanques. On ajoutera sa prise de rôle (2001) dans Un chapeau de paille d’Italie (Lafarge, Grassi) à l’Odéon de Marseille (rôle d’Hélène). À l’Odéon toujours, où elle est très appréciée, on a pu l’applaudir dans deux autres raretés du répertoire : Monsieur de la Palisse (Inesita) et Monsieur Beaucaire (Lady Lucy).

Kathia Blas fait une très belle carrière. Un sans faute.

Jean-Claude Fournier

Références

Vous retrouverez Kathia Blas dans ” Opérette ” n° 96, 106, 113, 117, 120, 129 & 135.

Né à Saint-Étienne, Patrick Bladek fait ses études musicales au conservatoire de Cannes où il obtient notamment un premier prix de chant, puis au conservatoire de Toulon, classe de Jean Giraudeau. À son retour du service militaire, il entre à l’Opéra de Nice et interprète de petits rôles au cours de la saison Mozart. Parallèlement il est engagé comme basse solo à la Maîtrise de la Chapelle de la cathédrale de Nice où il débute dans l’oratorio.

En 1992 il fait ses débuts à l’Opéra de Toulon puis est engagé au Grand Théâtre de Dijon. Il aborde l’opérette avec La Veuve Joyeuse (Lérida), Le Pays du Sourire (Gustave), Quatre Jours à Paris (Ferdinand), La Vie Parisienne (Gardefeu), La Belle Hélène (Oreste). Il est lauréat du “Premier Concours d’Opérette de Bretagne” (1er prix, catégorie baryton), ainsi que du Concours National de Chant Lyrique de Béziers (1er prix, catégorie Opérette). Il a participé au Festival Lyrique d’Ajaccio (rôle de Fiorello du Barbier de Séville).

Bien que doté, au départ, d’une voix de baryton aigu, il décide d’interrompre un temps sa carrière pour aborder, après un important travail technique, le répertoire de ténor. C’est au Théâtre Musical d’Angers qu’il interprète le rôle-titre de La Damnation de Faust. Suivent des rôles tels que, Le Tzarewitch à Mérignac, Gilbert de Lucia di Lammermoor à St-Étienne, Don José de Carmen notamment à Liège, Sou Chong du Pays du Sourire à Mons ainsi qu’à Lille, Pâris de La Belle Hélène à Miramas, Bacchus de Ariadne auf Naxos en tournée dans une douzaine de villes françaises…

Parallèlement, Patrick Bladek s’est également produit en oratorio (Requiem de Verdi, IXe symphonie de Beethoven…) et a  participé à la création de Christophe Colomb (rôle-titre), opérette écrite sur des musiques d’Offenbach, créée en Grande-Bretagne et, dans sa version française, par « La Clef des chants » le 25 janvier 2002.
Il chante dans plusieurs pays, Israël, la Suisse, la Belgique, et Mauritius, en Espagne, Pologne, Hongrie et Chine.

Références

Vous retrouverez Patrick Bladek dans ” Opérette ” n° 93, 105 & 119. Si l’un de ces articles vous intéresse, vous pouvez le consulter en allant sur notre page “Anciens numéros”

Dernière modification : 25/02/2024

Dernière modification : 25/02/2024

Imprimer
Cookies
Nous utilisons des cookies. Vous pouvez configurer ou refuser les cookies dans votre navigateur. Vous pouvez aussi accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies ». Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique de confidentialité et des cookies.