Sophie Haudebourg, soprano

Sophie Haudebourg, soprano

Sophie Haudebourg, originaire de Tours, commence à apprendre le chant à 16 ans et intègre le cadre de chœur du Grand Théâtre de sa ville en 1994. Parallèlement, elle suit ses études de violon de solfège, et obtient son deug de musicologie. À partir de 1996, elle travaille le chant avec Sophie Hervé et l’art lyrique avec Michel Cadiou. En 1998 elle est finaliste du “Concours des Voix Nouvelles” et est aussitôt engagée à Dijon pour Sophie de Werther , Zerline de Don Giovanni. Elle intègre également cette même année, comme stagiaire, l’atelier lyrique de l’Opéra de Lyon.

Durant l’année 1999, elle chante à Tours le rôle de Véronique sous la direction de Jean Yves Ossonce et est invitée à nouveau à Dijon pour Siebel de Faust , Papagena de La Flûte Enchantée et Suzanne des Noces de Figaro. Elle est lauréate du prix “Jeune Espoir” au concours international de Marmande.

Au sein de l’Atelier de Lyon elle participe durant deux saisons à de nombreux spectacles : L’Enfant et les Sortilèges (la Chauve Souris, la pastourelle et la princesse), La Petite Renarde Rusée (Chocholka), Albert Herring (Emmie) et dans la série ” Opéras au piano ” La Chanson de Fortunio (Valentin) et La Colombe (Sylvie).

Sophie Haudebourg entre dans la troupe de l’Opéra de Lyon pour la saison 2000/2001 où elle chante Lucia du Viol de Lucrèce et reprend Papagena sous la direction musicale de Philippe Jordan. Elle assure ce rôle en tournée fin 2001/début 2 002 à Rouen et Caen après avoir été Musette sur la scène de Dijon.

En 2002/2003, elle est sur la scène du théâtre des Champs Elysées pour la reprise de La Petite Renarde Rusée puis sur celle du Capitole de Toulouse pour la 1ère cousine de La Périchole (mise en scène de Jean Louis Grinda) ; elle revient à Tours pour Jenufa de Janacek (Jano) et Le Mikado de Sullivan ; à Bordeaux elle est Clairette de La Fille de Madame Angot.

L’Opéra de Tours l’accueille en 2003/2004 pour Javotte de Manon et Julia de Passionnément de Messager, l’Opéra de Metz pour Le Mikado, l’Opéra de Liège pour Marie des Mousquetaires au Couvent et celui de Bordeaux pour Coups de Roulis.

Sophie Haudebourg a été Sylvabelle de L’Auberge du Cheval Blanc dans une nouvelle production mise en scène à la Halle aux Grains, à Toulouse, par Adriano Sinivia en décembre 2003

Références

Vous retrouverez Sophie Haudebourg dans “Opérette” n° 131. Si cet article vous intéresse, vous pouvez le consulter en allant sur notre page “Anciens numéros”</a

Dernière modification : 23/02/2024

Imprimer
Cookies
Nous utilisons des cookies. Vous pouvez configurer ou refuser les cookies dans votre navigateur. Vous pouvez aussi accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies ». Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique de confidentialité et des cookies.