Jacques Duparc, fantaisiste, metteur en scène

Jacques Duparc, fantaisiste, metteur en scène

Interprète, metteur en scène, auteur et compositeur, Jacques Duparc est l’un de ceux qui veulent redonner en France à l’opérette et à la comédie musicale ses lettres de noblesse. Rénover en douceur, afin d’atteindre un nouveau public sans brusquer les habitués, telle pourrait être sa devise.
Après des études de droit et de lettres à l’Université de Nantes et deux années au Conservatoire d’Art Dramatique, il participe à plusieurs spectacles à la Maison de la Culture de cette même ville sous la direction de Jean-Luc Tardieu.

Il obtient un premier prix à l’unanimité du Jury au Conservatoire de Musique de Paris, et bientôt interprète dans tous les théâtres lyriques de France et notamment sur les grandes scènes, les rôles de jeune premier et fantaisiste autour du répertoire d’opéra-comique, opérette et comédie musicale : Offenbach, Messager, Lehár, Yvain, Chabrier… avec des metteurs en scène comme René Terrasson, Antoine Bourseiller, Bernard Broca…

Metteur en scène, il a monté La Belle Hélène, Nos Folles Années, Phi-Phi, Trois Valses, Coups de Roulis, Ta Bouche, Valses de Vienne, Le Pays du Sourire, La Chauve-Souris, et La Veuve Joyeuse un peu partout en France et là encore sur les grandes scènes. Sa production de Dédé (Opéra de Nancy et scène nationale de Martigues) s’est jouée sur plus de 30 scènes françaises : Opéra de Montpellier, Rennes, Vichy, Rouen, Besançon, Marseille, Opéra Royal de Wallonie, sans oublier la salle Favart (1997).

Comme interprète, au cours de la saison 1997/98, il a participé à la nouvelle production de L’Homme de la Mancha à l’Opéra Royal de Wallonie auprès de José Van Dam et Alexise Yerna.

En 1999, il met en scène L’Auberge du Cheval Blanc au Théâtre Mogador ; en 2000, il écrit French-Cancan sur des musiques d’Offenbach pour les Folies-Bergère et met en scène le spectacle.

La saison 2001/2002 est celle de la “résurrection” de Yes de Maurice Yvain. C’est l’Opéra de Tours qui assure la création de cette nouvelle production (24 janvier 2002). Metteur en scène de la pièce, Jacques Duparc en est également l’un des interprètes.

Comme auteur et compositeur, Jacques Duparc a créé sa première comédie musicale dramatique et lyrique : Charette ou la Victoire des Vaincus à l’Opéra de Tours et à la Cité des Congrès de Nantes avec orchestre symphonique sous la direction de François Rauber.

Jean-Claude Fournier

Références

Vous retrouverez Jacques Duparc dans “Opérette” n° 40, 86, 98, 100, 106, 113 & 118. Si l’un de ces articles vous intéresse, vous pouvez le consulter en allant sur notre page “Anciens numéros”

Dernière modification : 23/02/2024

Imprimer
Cookies
Nous utilisons des cookies. Vous pouvez configurer ou refuser les cookies dans votre navigateur. Vous pouvez aussi accepter tous les cookies en cliquant sur le bouton « Accepter tous les cookies ». Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre Politique de confidentialité et des cookies.